Fini les poils avec l’épilateur à lumière pulsée !

par LesidéesdeMimi

J’ai testé l’épilateur à lumière pulsé i-light Essential de Remington. Chéri me l’a offert (à ma demande) il y a 1 an. J’ai donc pris le temps de le tester une année entière avant de te donner mon avis !

Avant toutes choses, je vais t’expliquer :

  1. Le principe de la lumière pulsée
  2. Le type de peau à avoir
  3. Comment fonctionne l’épilateur
  4. La préparation avant de s’épiler
  5. La durée d’une séance d’épilation
  6. Le nombre de séance nécessaire
  7. La douleur durant l’épilation
  8. La repousse des poils
  9. L’efficacité
  10. Mise en garde particulière

 

1. Le principe de la lumière pulsée :

La lumière pulsée est une technologie bien établie utilisée dans le monde entier depuis plus de 15 ans. L’i-light utilise cette technologie pour envoyer un flash sur notre peau avec une impulsion de lumière intense.

L’impulsion travaille sous la surface de la peau pour cibler les poils à la racine, en aidant à arrêter leur croissance. L’énergie de la lumière pulsée cible la coloration foncée et les meilleurs résultats sont obtenus sur les poils plus foncé.

 

2. Le type de peau et poils à avoir :

L’épilation à lumière pulsée ne fonctionne pas sur les peaux foncées à noir. La lumière risque de se propager et de provoquer de graves brûlures. Si tu as la peau foncée, surtout ne le fait pas c’est trop risqué pour toi.

En revanche, si tu as la peau claire, tu es le profil idéal. Plus la peau est claire et le poil foncé et épais, mieux c’est ! Je n’ai jamais été aussi contente d’être brune à la peau pâle !

A savoir qu’il ne fonctionne pas sur les poils blonds, roux et blancs.

 

3. Comment fonctionne l’épilateur :Ce qui est intéressant avec cet épilateur, c’est qu’il est équipé d’un système de protection / verrouillage.

Ainsi pour pouvoir l’utiliser tu dois le débloquer en collant ta peau sur un petit cadran. Si ta peau est de la bonne couleur, alors la machine s’allume et tu peux commencer à flasher.

Si en revanche, il détecte que ta peau est trop foncée, il ne s’allume pas, ce qui t’empêche de te mettre en danger et de te brûler.

Par la suite, il est très simple d’utilisation, il te faut régler l’intensité (de 1 à 5), puis flasher les zones souhaitées.

Au niveau du flash, tu as deux modes possibles, flash par flash (chaque fois que tu appuis sur la gâchette) ou flash continu (par intervalle de quelques secondes) en restant appuyé(e) sur la gâchette.

 

4. La préparation avant de s’épiler :

 

 

Il faut absolument se raser avec un rasoir et stopper les épilations qui arrachent le poil (cire, épilateur électrique, etc). En effet, pour que ça marche, le poil doit être sous la peau.

Il convient donc la veille de l’épilation de faire un gommage, pour faire sortir le maximum de poils. Puis de se raser l’intégralité de la zone à traiter.

Personnellement, j’ai stoppé la cire un mois avant la première utilisation afin de permettre à mes poils de repousser pour pouvoir les raser et commencer la lumière pulsée.

 

5. La durée d’une séance d’épilation :

 

Personnellement, je mets environ 40 minutes pour m’épiler :

  • Les jambes entières (25 minutes)
  • Les aisselles (5 minutes)
  • Le maillot (10 minutes)

Cela me semblait long au début, mais j’ai vite pris l’habitude. C’est devenu machinal, je lance une série sur Netflix et je commence la séance en glissant le manche d’un cm à chaque flash.

 

6. Le nombre de séance nécessaire :

Le cycle de pousse des poils comprend trois phases différentes qui s’étendent sur une durée de 18 à 24 mois, seul les poils en phase de croissance active sont sensibles au traitement et c’est la raison pour laquelle il faut plusieurs séances.

La perte total des poils intervient au bout de 6 à 12 semaines, à raison d’une séance par semaine. On voit les résultats dès la deuxième semaine, les poils tombent littéralement tout seul ! (et quel plaisir de les tirer du bout des doigts !)

A savoir, qu’il est inutile de traiter une même zone plusieurs fois durant une même séance. Cela n’augmente pas son efficacité et pire cela peut causer des irritations.

 

7. La douleur durant l’épilation :

 

Il y a 5 niveaux d’intensités, pour les jambes j’ai tout de suite mis le niveau 5 (plus fort), je ne ressens rien. Mais je te conseille de commencer avec le niveau 1 et d’augmenter progressivement. 

En revanche, pour le maillot et les aisselles, j’ai mis le niveau 1 et aie aie aie, même au niveau 1 la douleur est vive, cela fait comme une petite décharge à chaque flash.

Mais j’ai trouvé la solution avec la crème anesthésiante. Cela fonctionne très bien, je ne ressens absolument rien, ni pendant, ni après la séance. Ainsi j’ai indiqué à mon médecin que c’était pour des séances d’épilation à la lumière pulsée, elle m’a fait une ordonnance pour le nombre de séance nécessaire.

La crème s’applique 1 heure avant l’épilation, puis l’effet anesthésiant dure 2 heures.

 

8. La repousse des poils :

 

 

Par la suite il y a différentes repousses, à savoir : les poils morts qui remontent pour tomber et les poils encore accrochés qui pousse normalement. De manière générale ils sont moins denses et moins nombreux.

A savoir aussi que les poils habituellement épais (aisselle et maillot) deviennent fin dès la deuxième semaine.

Au bout de la troisième semaine j’avais quasiment plus de poils qui repoussaient, (un vrai plaisir!)

A la quatrième semaine je n’avais absolument plus rien. C’est là que j’ai commis une erreur.

J’ai arrêté les séances… je m’étais dit à tord, qu’il n’y avait plus rien à flasher et cela m’arrangeait bien de ne plus avoir à m’épiler. Mais, certains poils ont commencé à repousser au bout de trois mois. J’ai donc dû recommencer le processus au début !

Donc, ne fait pas comme moi ! Pour une bonne efficacité, fait les 6 à 12 séances sur 6 à 12 semaines pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

 

9. L’efficacité :

 

Je n’ai plus de poils ! mise à part un ou deux récalcitrant par-ci par là, mais je pense que c’est dû au fait qu’il est presque impossible de flasher l’ensemble des zones sans passer à côté de certains poils ! Je fais donc une séance d’entretien tous les 3-4 mois par précaution.

C’est un véritable plaisir de ne plus avoir de poils et surtout finit les repousses incongru et les poils incarnés. Je ne me fais plus de soucis, si je veux mettre une robe, je ne pense plus à mon épilation. La vie sans poils on s’y fait vite !

 

10. Mise en garde particulière :

 

 

L’épilation à la lumière pulsée ne peut pas être faite partout, certaine zone sont très fortement déconseillées, en tout cas pour cet épilateur. Il ne permet pas de traiter la tête entière ainsi que certaine partie du corps. Il faut également à faire attention de flasher des zones parfaitement saine sans aucune trace ou blessures. 

Ne surtout pas utiliser l’épilateur sur :

  • Cuir chevelu, oreille, visage, cou
  • Téton, organe génitaux
  • Tatouage, maquillage permanent
  • Grain de beauté, tache (naissance, rousseur)
  • Cicatrice, brûlure
  • Zone ayant subi un acte chirurgical ou médical
  • Peau bronzée, coup de soleil, bouton
  • Près d’un implant (cardiaque, mammaire, contraceptif)

 

En résumé :

  • Je suis très contente de cet épilateur, la lumière pulsée a très bien fonctionné sur ma peau, je n’ai jamais eu d’irritation ou autres désagréments. 
  • Son utilisation est très facile et il est très maniable. 
  • Niveau bruit, il est un peu bruyant, il y a un bruit de souffle, un peu comme un sèche cheveux en moins bruyant. 
  • Sa taille n’est pas excessive, il est compact et tient dans une petite boite. 
  • Côté flash, il n’est pas nécessaire de mettre une paire de lunette, le flash est le même que celui d’un appareil photos. Cela n’est pas dangereux pour les yeux, même s’il vaut mieux ne pas regarder le flash directement. 
  • Le cadre de flash est un peu petit, mais il y a des modèles de gamme au-dessus qui propose des têtes plus larges permettent de flasher 3 cm, celui-ci permet de flasher des zones d’1 cm. 
  • Au final ce n’est pas tellement plus long qu’une épilation (cire / épilateur) classique et cela permet d’arborer une peau lisse et douce plusieurs mois d’affiler, même s’il faut continuer une séance d’entretien tous les trimestres (dans mon cas) mais après cela dépend aussi des cycles du poil qui est de 18 à 24 mois. 

 

A la question, est-ce que cet épilateur fonctionne vraiment et est-ce que je le recommande ? Je dirais oui, mais encore une fois je me base sur ma propre expérience, mon type de peau et de poil est clairement la cible idéal. Si tu as la peau plus foncée type mate, il est possible que l’efficacité ne soit pas aussi flagrante. 

 

Si tu veux faire ton gommage ou dentifrice maison je t’invite à voir mes articles « Comment fabriquer un gommage maison (spécial circulation sanguine) » et « Comment fabriquer un dentifrice naturel (action blancheur) » 

Pour plus de recette ou astuce beauté cela ce passe ici

 

Et toi, dis-moi en commentaire, si tu utilises aussi la lumière pulsée ? 

 

Ou si tu préfères l’épilation traditionnelle ? 

 

 

 

Tu pourrais aussi aimer

6 commentaires

annmy 10 juin 2019 - 11 11 10 06106

Merci pour cet article. J’allais te demander si on pouvait l’utiliser pour le cou, mais j’ai ma réponse en fin d’article.
J’ai fait du laser chez une dermato et je me demandais également si cet appareil faisait mal, j’ai eu la réponse en te lisant.
Du coup, je réfléchis.

Reply
LesidéesdeMimi 10 juin 2019 - 16 04 51 06516

Pas de quoi 😉 pour la douleur ça dépend de chacun je penses. C’est dommage de ne pas pouvoir le tester avant de l’acheter ça permet de se faire une idée plus précise, mais pour son efficacité en revanche je suis épatée et le recommande les yeux fermés 😜

Reply
Atlierdemumu 10 juin 2019 - 13 01 31 06316

Merci pour ton article, je l’ai acheté il y a 2 ou 3 ans et pas utilisé 😔 mais là tu m’as donné envie de le faire 😊

Reply
LesidéesdeMimi 10 juin 2019 - 16 04 54 06546

Il faut absolument que tu le teste alors ! Tu va voir le plaisir de voir les poils tomber dès la 2eme semaine 😁 mais il faut vraiment aller au bout du traitement pour être tranquille définitivement et ensuite tu fais une petite séance d’entretien de temps en temps 😉

Reply
Valentine 11 juin 2019 - 14 02 58 06586

J’ai acheté un épilateur à Lumière pulsée Philipps il y a un an. Sur les jambes j’ai trouvé l’efficacité très très moyenne j’ai les poils foncés et la peau dorée, j’étais tellement triste j’ai dû faire bien 6 séances sur les jambes et j’ai encore la moitié de ma pilosité 😦

En revanche sur les aisselles ça a très bien fonctionnées je n’en ai presque plus ! Pour le maillot un peu mitigée aussi. Je n’ai jamais vu mes poils tomber comme tu peux l’expliquer dans ton article, ils repoussent juste moins nombreux et plus lentement.

En tout cas merci pour ton partage, toujours intéressant de voir que ça fonctionne chez certaines personnes 🙂 à très bientôt !

Reply
LesidéesdeMimi 15 juin 2019 - 11 11 51 06516

C’est toujours intéressant de voir les différences d’un individu à un autre, dans mon cas ils sont littéralement expulsés et j’ai juste à en tirer un du bout du doigt pour le retirer ! As-tu le même modèle d’épilateur ? Il y a peut-être une différence de puissance, ou alors c’est probablement le type de peau qui joue ou le parcours d’épilation avant la lumière pulsée (rasoir, cire, épilateur électrique etc). Je me demande vraiment ce qui cause une telle différence d’efficacité 🤔 mais c’est vraiment dommage qu’on ne puisse pas se baser sur l’expérience de chacune du coup si au final l’efficacité n’est pas la même pour toutes ! 🙃 passe une belle journée ! 🙂

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :