Conférencier (mon 1er essai couture !)


DIY / lundi, octobre 30th, 2017

IMG_20171231_110338

Cela fait bien longtemps que j’ai envie d’essayer la couture, je rêve de pouvoir un jour être suffisamment à l’aise pour me confectionner mes propres vêtements, mais je ne suis pas douée du tout !! Il y a quelques années chéri m’a offert pour un de mes anniversaire une machine à coudre, toute contente je tente de l’essayer, mais bim impossible de la faire fonctionner je lis et relis la notice, j’ai pourtant l’impression de tout suivre à la lettre mais rien y fait, les files partent dans tous les sens et ne coud pas.. Je demande conseil à ma mère (elle nous confectionnait nos vêtements quand on était enfant, donc pas novice côté machine à coudre) mais elle bute aussi et ne comprend pas pourquoi elle ne fonctionne pas! Je me dis alors que si même ma mère n’y arrive pas, il y a très peu de chance que moi j’y comprenne quelque chose !

D’ailleurs il s’agit de la machine : HARPER MAC5 si tu l’utilises stp dit moi comment tu positionnes les bobines !!  

Je me lance donc pour ce premier test couture avec la machine à coudre de ma mère, je récupère des chutes de tissus et décide de me créer un conférencier, alors si la marche à suivre t’intéresse et que tu souhaites t’en faire un, voilà ce qu’il te faudra et les étapes :  

P.S : je suis plus que novice, je ne sais donc pas si ma méthode est bonne ou non, mais je ne suis pas déçue du résultat final 😉 

 

Fournitures :

  • Un morceau de carton 
  • Un crayon
  • Du tissu 
  • Fil + Aiguille 
  • Une paire de ciseau 
  • Du liserait (facultatif) 
  • De l’élastique 
  • Une machine à coudre 
  • Des épingles 

 

ETAPE 1 

  • Trace tes mesures et découpe ton carton. (J’ai fait : largeur 66 cm et hauteur 23 cm) 
  • Puis, plie-le en 3. (soit dans mon cas tous les 22cm) 

 

ETAPE 2

  • Dessine un patron des poches sur des feuilles de papier et découpe-les.
  • Reporte le motif sur ton tissu et découpe-le.
  • Découpe un rectangle de tissu de 2cm plus large que ton carton. (Dans mon cas 68cm x 25cm, les 2cm serviront de marge pour la couture)

 

ETAPE 3

Épingle les poches sur ton tissu et coud-les. 

 

ETAPE 4 

  • Coud tes élastiques. (j’en voulais un grand pour suspendre des post-it ou autres puis, deux petits pour deux stylos et un autre petit pour une gomme, mais tu peux ajouter ce que tu veux, une règle, stabilo, une rangée de stylo, à toi de voir) 
  • FACULTATIF : j’ai ajouté un liserait noir sur chaque contour de poche pour de plus jolie finition. 

 

ETAPE 5

(FACULTATIF)

img_2471

Quitte à se fabriquer son propre conférencier autant se faire le plaisir d’y ajouter ses initiales ! 

Le liserait doré ressort mieux en vrai, là sur la photo il parait beaucoup plus brillant ! 

 

ETAPE 6

  • Retourne ton tissu sur l’envers
  • Coud 3 bords, les deux longs + un court, en veillant à laisser un bord court pour y glisser le carton par la suite 

 

ETAPE 7

  • Retourne ta pochette sur l’endroit.
  • Glisses-y le carton. (Je voulais une pochette rigide, mais pas trop non plus, trouvant mon carton trop épais, j’ai retiré les deux couches qui l’enrobaient) 

 

ETAPE 8

img_2581

Il ne te reste plus qu’à fermer ta pochette 😉 

 

C’est fini ! te voilà avec un joli conférencier créer par tes petites mimines et « broder » de tes initiales 😉 

Pour un premier essai en couture je suis plutôt contente, bien évidemment je vois plein de défaut, ce n’est pas droit partout et heureusement qu’il y a le liserait pour camoufler un peu les rater, mais dans l’ensemble je suis satisfaite 😉 

Et toi qu’en penses-tu ? 

 

20180422_183637_00015705537081994081953.png

img_2584

59 réponses à « Conférencier (mon 1er essai couture !) »

  1. Pour un premier essai c’est Très réussi ! Quand j’ai le temps je confectionne mes propres vêtements! C’est ma mère qui m’a appris, elle m’aidait Beaucoup dans les débuts parce que je n’avais aucune patience 😂 en tout cas je t’encourage !

    1. Ahah mes premier essais au tricot c’était du n’importe quoi, il y avait des trous partout (je sautais des mailles) puis à force de regarder des vidéos YouTube sur grand écran (TV) j’ai compris et la machine était lancée !

          1. Ahaha tu m’a fait penser à la scène du père Noël est une ordure : Oh Thérèse ! Une serpillère ! C’est formidable, écoutez, fallait pas…
            – mais non Pierre c’est un gilet… 😜😜 on est toute passée par là au début 😉

          2. 💪🏼 allez hop au boulot ! J’ai beaucoup appris en regardant les vidéos de « mille milliers de mailles » sur YouTube je trouve qu’elle explique très clairement et en mode plein écran sur la TV c’est parfait pour bien voir les détails 🤓

  2. Trop bien surtout si c est le premier franchement bravo moi,qui suis également un chouïa novice disons que je m exerce depuis un an sur un peu de tout sauf les vêtements ca me faisait peur lol mais j ai tout de même attaqué cette année j ai d’ailleurs commencé à voir ? alors courage et surtout continue car je pense que tu as vraiment du potentiel
    belle fin de journée
    Myriam couturemyblue

  3. waouh super idée et très belle réalisation. alors la couture j’en parle depuis longtemps et j’ai franchi le cap récemment. j’ai raconté mes exploits sur le blog mais je peux bien les partager ici (je ne suis pas à une situation embarrassante près) : j’ai sorti la vieille Mac donnée par ma maman il y a dix ans et qui dormait telle la belle Aurore. Elle est morte deux heures plus tard. Ça m’a rendue triste mais j’ai retenté l’aventure et ma nouvelle mac a survécu. Mais j’ai eu des problèmes avec assez rapidement. Bouclettes sous le tissu et fil qui cassait tout le temps = Problèmes de tension et de qualité du fil. Pour ton problème, j’ai moi aussi suivi les notices de mes deux mac pour l’installation de la cannette et cela s’est avéré être une mauvaise idée. Une collègue m’a dit qu’il faut laisser le fil libre et pas le passer dans la fente de la cannette comme il l’indique. Si tu as des boucles sous le tissu il faut vérifier la tension (tu trouves des indications sur Internet très facilement). Tu peux aussi nettoyer la bête (support à cannette car des fils cassés peuvent gêner le fonctionnement et aussi sur le devant de la machine là où tu passes ton fil il suffit d’utiliser une carte de fidélité). Si elle n’a pas fonctionné depuis longtemps un petit peu de graisse après le nettoyage. Et un changement d’aiguille! Bon ce n’est pas très clair mais j’espère que tu vas réussir à la faire tourner correctement. Hâte de voir tes prochaines créations biz

    1. Merci pour ces précieux conseils 😉 je tenterais à nouveau en laissant le fil libre. Je me disais bien qu’il y avait un souci avec la notice 😅 ça me rendais folle ! Bon j’aurais pas le temps de m’y mettre avec la formation et les stages qui s’enchaînes, mais dès que le rythme se ralenti je sors ma mac et je tente à nouveau l’expérience ! 💪🏼😜

  4. Bonjour ! Par rapport au positionnement de la bobine as-tu fait attention à bien remonter les deux fils ? je n’utilise pas la même machine à coudre mais c’est un problème récurrent avec les machines lorsqu’on débute…
    Ton conférencier est bien pour une première, petit conseil pour les finitions n’hésite pas à mettre du biais !

    1. Je prends note pour le biais ! Une bonne idée pour camoufler les coutures pas très très droites 🤭 oui oui j’avais bien remonté les deux fils, ma mère (qui n’est pas novice en mac) a aussi essayé en vain! En ce moment j’ai pas le temps de m’y remette, mais je referais des tentatives à tête reposée plus tard. Y’a pas de raison que ça ne fonctionne pas 😅

  5. Bonjour !
    Alors là, chapeau ! Car pour une première, non seulement tu ne t’es pas attaquée à simple, mais en plus, le rendu final est vraiment pas mal !
    Moi, j’ai commencé la couture par des rideaux : ça permet de se faire la main sans trop de difficultés. Puis je me suis attaquée à des vêtements simples. Et là, j’essaye de passer à un peu plus compliqué.
    Je ne peux t’aider pour ta machine à coudre : j’ai une Pfaff, achetée il y a 12 ans maintenant…
    J’ai hâte de voir tes futures réalisations. 🙂

    1. Merciii 🤗 j’ai l’impression que les « anciennes » machines étaient plus simple d’utilisation, quand j’ai essayé celle de ma mère c’était fluide et intuitif 😃 pic pic pic ça glissait tt seul 😉

      1. J’ai commencé par des tops, du genre tunique, ou pull chauve-souris, ou kimono.
        Et dernièrement, j’ai réalisé ma robe de mariée. Ça fera l’objet d’un article sur mon blog, je pense. 😉

  6. si nous étions pas si loin, j’aurais pu te regarder la machine à coudre nous avons eu le même soucie c’était avec les canettes qui se coinçaient donc du fil partout et rien à faire ça ne cousait pas du coup on a mis des nouvelles canettes et un peu d’huile et tout vas bien maintenant a bientôt cordialement bises Thierry

  7. Lol! Comme je me retrouve dans ton histoire! C’est ma soeur qui m’a offert la dites machine à coudre et j’ai mis des années à faire des premiers tests. C’est ma belle-mère, quand elle est venue à la Métropole, qui m’a montré les premiers gestes et comment la faire fonctionner. Mais avec tous mes projets sur le feu, c’est mis un peu de côté pour l’instant…………pour l’instant 🙂
    Ps tes gâteaux m’ont bleuffés, du vrai travail de pro 😉

  8. Le premier projet est le plus important. J’ai personnellement commencé par des vêtements simples, comme les jupes, ou des transformations. Je m’inspire de ce que j’ai déjà, comme ça je peux voir comment c’est fait. Cette année me suis attaqué à une veste apparemment simple, mais ça m’a pris un temps fou (des mois !) ! Le secret est là : il faut savoir prendre son temps, accepter de devoir faire les pauses nécessaires. Le résultat en vaut vraiment le coup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.