Reconversion pro (CAP Pâtissier)


CAP pâtissier / jeudi, octobre 12th, 2017

reconversion-pro

Aujourd’hui je te propose un article particulier. J’ouvre sur mon blog une rubrique « CAP pâtissier » car je suis en pleine reconversion professionnelle. 😜 

En effet j’ai décidé à 29 ans de tout plaquer et de reprendre les études pour passer un CAP Pâtissier 🤓, alors, je te propose de publier chaque jeudi un article en lien avec ce que j’ai appris la semaine passée. 

Ainsi cela me permettra à la fois de réviser mes cours, mais aussi et surtout de te partager les recettes apprises et en bonus de t’ajouter les astuces des chefs hehe 😃 et ça tu le verras c’est un atout majeur pour ne plus louper tes pâtisseries ! 😉 

Pour ne pas louper les recettes et si ce n’est pas déjà fait, abonne-toi pour ne pas louper la publication des prochains articles ! 😉

Si tu envisages toi aussi une reconversion pro, ou si tu souhaites passer le CAP Pâtissier, je t’explique plus bas pourquoi j’ai pris cette décision et comment j’ai pu financer l’école, qui coûte un bras (5720€) 

P.s : la partie « financement » est valable pour n’importe quelle formation (pas nécessairement pâtisserie) 

 

LE POURQUOI ? 

Je bossai auparavant dans le social, au-delà d’être confrontée à la misère humaine au quotidien, deux pétasses collègues (qui sont amies depuis l’enfance) s’amuse à me mener la vie dure, elles s’acharnent au quotidien et m’épuise moralement. 
Petit à petit je me sens épuisée, dépassée, je compte les heures et deviens aigris, je déteste mon poste, ne le supporte plus, je me renferme. 

Pendant ce temps les deux pétasses collègues se surpassent en perversion et méchanceté, je tiens bon, mais cela m’use petit à petit, jusqu’au jour où leurs attitudes dépassent l’entendement, la direction les craignent et ferme les yeux.

Face au problème je décide de prendre des vacances, mais voilà, j’y pense pendant mes congés et j’ai la boule au ventre à l’idée d’y retourner. Alors le jour de la reprise je me dirige chez mon médecin, je lui explique la situation et ce qu’il se passe au travail. Il est catégorique et me dit que je ne peux pas y retourner, pas dans ces conditions, il m’envoie chez une psychologue. Je ne voulais pas y aller au début, mais il me force et m’affirme que c’est la meilleure solution. Alors, la mort dans l’âme, je vais à la première consultation et le couperet tombe, je suis en burnout, en épuisement professionnel, elle me met en arrêt et me dit que je ne suis pas en état d’y retourner.

Je respire, je suis alors soulagée et je sais au fond de moi que je ne les reverrais plus. 
Alors, je commence à envisager la formation de CAP Pâtissier pour changer de métier, changer de vie. Tirer un trait sur tout ce qu’il c’est passé et recommencer à zéro. 

Je suis restée en arrêt 4 mois, avant de trouver le courage de recontacter mon entreprise pour demander une rupture conventionnelle. Ils me la refusent « on a trop besoin de toi, fait un effort, reviens » j’hallucine. Non je ne reviendrais pas, pas après tout ce qu’il c’est passé. 

Alors, en arrêt ok, mais après ? S’il me refuse ma rupture conventionnelle, il me reste la démission, mais cela me ferme toutes les portes et je ne peux bénéficier d’aucune subvention de pôle emploi. 

Alors, je me renseigne et découvre qu’il me faut trouver un CDD de 4 mois pour rouvrir mes droits à pôle emploi et pour faire ma demande de FONGECIF (CIF CDD) alors je cherche et trouve. Je pose ma démission au bout de 6 mois d’arrêt. 

Je débute mon CDD et je re-vie ! Un bonheur! Au final ils me demandent de rester plus longtemps et prolonge mon contrat, je reste 10 mois dans la société et arrête mes missions quelques jours avant le début de la formation.

Si tu es confronté(e) à une souffrance professionnelle, un acharnement ou si simplement tu ne te sens pas bien dans ta boîte, QUITTE-LA ne te sent pas bloqué(e) où obligé(e) de rester, CROIS EN TOI et surtout surtout n’ai pas peur de croire en tes projets et de te lancer. Les portes ne sont pas fermées, il faut avoir le courage de les pousser, alors évidemment que ce n’est pas facile, bien sûr qu’il y aura des obstacles sur ton chemin, mais il faut s’acharner et continuer. 

Quand tu es face à une situation difficile n’oublie pas que demain est un autre jour et personne ne peut savoir de quoi sera fait le futur. 

Surtout ne te sens jamais BLOQUÉ(E) tu es maître de ta vie et peux décider de la changer à tout moment 💪🏼 , arrête de trop t’investir s’il n’y a pas de retour ou si tu n’as rien à gagner en échange, bref en gros, prend en considération ton bien-être et fait en sorte d’être heureux/heureuse ! 

Si tu es encore scolarisé le message est le même pour toi, si tu n’es pas bien dans ton établissement, parles-en à tes parents, des solutions existes. Si tu es face à un harcèlement ou toute autre souffrance scolaire la première étape est d’en parler et ne surtout surtout jamais garder toutes ces choses en toi. (Si tu le souhaites tu peux aussi me contacter par mail : lesideesdemimiblog@gmail.com)

 

LA FORMATION 

La formation permet de préparer et passer le diplôme de CAP Pâtissier, j’ai choisi pour ma part de poser une candidature au GRETA METEHOR. 

Pour ce faire il suffit d’aller sur leur site de s’inscrire à la réunion d’information et de télécharger et imprimer le dossier de candidature, le recrutement a lieu en février et la session de formation débute en octobre. 

Le recrutement est en 4 étapes :

  1. Envoi du formulaire par voie postal au GRETA
  2. se présenter à la réunion d’information (ils nous expliquent en quoi consiste la formation)
  3. Lors de la réunion, ils nous font passer un test écrit (environ 20 minutes) 
  4. Il y a ensuite, un entretien de motivation individuel (5 minutes).

La réponse d’accord ou de refus est envoyée par mail une dizaine de jours plus tard. 

Il existe deux parcours de formations : 

  1. Pour celles et ceux qui n’ont pas de diplôme, il faudra passer par le parcours long et ainsi préparer toutes les matières générales en plus des professionnels, donc français, maths, histoire etc. 
  2. Si on est déjà diplômé, on est exempt de matières générales et on passe uniquement les matières pro lors du CAP et la formation dure que 6 mois. 

Le petit plus et pas des moindres, les profs du GRETA sont assermentés pour nous faire passer le diplôme, ainsi c’est eux qui nous jugerons.

Le diplôme est alors préparé en contrôle continue, on a une première partie d’examen en décembre/janvier et la deuxième partie en mars. On passe ces deux contrôles dans notre établissement. Voilà un poids et du stress en moins 😉 

Je te glisse le lien du site du Greta Metehor ici )

 

LE FINANCEMENT 

Il existe plusieurs modes de financement :

1. Le FONGECIF :

(Je te glisse le lien du site Fongecif IDF ici ) 

L’organisme paie ta formation, mais pas que ! Il te verse aussi l’équivalent de ton dernier salaire durant tout le temps de ta formation 😃 si c’est pas génial ça ! Non seulement tes études sont prisent en charge, mais en plus on te paie pour étudier 😜

Alors, selon ta situation il y a deux cas de figure : 

a) CIF CDI : si tu es en poste, tu peux demander un congé de formation à ton employeur. 

Dans ce cas de figure il faut que tu t’y prennes tôt, car les temps de réponses sont très longs. 

Sache également que ton employeur a le droit de refuser une fois (en justifiant le refus) mais tu as la possibilité de soumettre à nouveau ton souhait un an plus tard, ton employeur n’a alors plus le droit de refuser ta demande une seconde fois 😉 (cela ne veux pas dire que ta demande sera forcément acceptée par le fongecif) 

Dans ce cas de figure, c’est ton employeur qui te verse ton salaire durant ta formation et il se fera quant à lui rembourser par le FONGECIF. 

b) CIF CDD : il te faut justifier de 24 mois d’activité salariée (CDD ou CDI) au cours des 5 dernière années et de 4 mois de CDD (pas nécessairement d’un coup, ainsi tu peux avoir fait chez différent employeurs : un cdd de 2 mois, un de 1 mois et 4 de 1 semaine, c’est pas grave du moment qu’au final tu justifies de 120 jours) 

Dans ce cas de figure, c’est le FONGECIF qui te réglera ton salaire durant ta formation. 

Alors, attention, dans les deux cas, il y a un dossier à monter et le dossier est assez complexe. Tu dois justifier d’une motivation à toute épreuve, d’un projet et ne surtout pas zapper l’importance de la lettre de motivation qui est primordiale et jouera une grande partie dans ta candidature.

N’hésite pas à joindre des pièces jointes, (pour ma part j’ai fait entre autre, des captures d’écrans d’offre d’emploi sur le site de Pôle emploi afin de démontrer que même si mon projet échoue, la formation me permettrai tout de même d’exercer au vu de la demande) 

Le dossier est à envoyer le plus rapidement possible et minimum 2 mois avant le début de la formation. La réponse du FONGECIF est très longue, pour ma part j’ai attendu plus de 3 mois.

Tu reçois par la suite, la réponse par mail, par sms et par courrier ! Autant te dire que tu ne peux pas la louper 😜 

2. POLE EMPLOI :

Je te glisse le lien du site Pole emploi et les demandes d’AIF ici)

Il faut que la formation soit conventionnée par pôle emploi (pour le GRETA c’est le cas) ils peuvent, selon ta situation, te financer une partie, ou la totalité. 

Il faut être demandeur d’emploi pour demander un financement et prendre rdv avec ton conseiller pour faire une demande d’AIF (aide individuel à la formation) 

À partir du printemps 2018 les formations seront financées à gogo par Pôle emploi !! (Suite au plan formation de Macron) Alors, si tu entreprends une formation ne loupe pas le haut de la vague et profite de l’occasion 😜 

Pour l’instant (octobre 2017) les financements sont gelés et il est pratiquement impossible d’obtenir un financement 😒

3. FOND PROPRE :

Si tu en as la possibilité, tu peux aussi financer ta formation par tes propres moyens. L’école effectue alors un prix un poil moins élevé (de mémoire 5200€ au lieu de 5700€) 

 

L’ECOLE 

Alors, autant t’y préparer tu retournes sur les blancs de l’école au sens propre comme au figurer ! La formation se déroule dans un lycée ! Et oui me voilà lycéenne à 29 ans ! Mais pas de panique tu es dans une classe d’adulte, eux aussi en reconversion pro, ouf ! 😜 

En revanche, pendant la récré (oui oui récré 😂) et ta pause déj tu es entouré(e) de lycéen, tous plus bruyant les un que les autres ! 

C’est aussi fatiguant de reprendre un rythme scolaire et de se concentrer pour retenir la tonne d’information qui se déverse chaque jour en classe 🤓 mais à la différence des lycéens les profs nous traite en adulte, car oui on est adultes ! Ainsi, il y a de beau échange et une bonne ambiance en classe. 😜 

L’établissement est quant à lui très strict (du moins le mien), tenu tailleur et chaussure de ville (à comprendre escarpin sinon tu te prends une remarque, merci les petites derbies achetées pour rien ! 😑) attitude figée dans les couloirs et bonne manière demandée.

J’ai eu du mal les premiers jours à me plier aux exigences, non pas que je voulais jouer la rebelle. Il m’a juste fallu quelques jours pour comprendre à quel point ils étaient stricts et pince sans rire, car tu le comprendras le lycée à une image de marque et tu te dois de les représenter quand tu es dans l’établissement. Mais une fois en classe/labo et avec tes profs tu pourras te lâcher et te décoincer 😜

 

Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser par commentaires !

20180422_183637_00015705537081994081953.png

88 réponses à « Reconversion pro (CAP Pâtissier) »

  1. Je suis toujours admirative de voir que certaines personnes ont le courage de changer de voie (avec de nombreux changements qui demandent beaucoup d’efforts) Je t’envoie plein plein de pensées positives et d’encouragements.

  2. Je te souhaite le meilleur du monde pour cette nouvelle vie, ça me fait penser un peu à moi aussi, cette histoire.

    Heureusement, je n’ai pas vécu ton histoire de harcèlement au travail, mais mon changement de voie dans les costumes est venue très tardivement également. A 22 ans, alors que j’étais encore dans mes études d’histoire. Et, oui, pas toujours drôle de se retrouver à 29 ans entourée de lycéens!!!
    Ca me fera tout drôle aussi quand ça m’arrivera.

    Encore bon courage, et félicitations pour avoir pris cette décision peu facile.

      1. En fait, je cherche encore ma formation XD Je suis à la recherche d’un apprentissage, pour ensuite créer mon entreprise de couture et costumes en vente et location. Donc j’ai encore le temps de voir venir. En tout cas, si je ne trouve pas d’apprentissage, je passerai mon CAP couture en 1 an, vu mon niveau scolaire.

        1. 😫 Quelle galère de trouver une formation, je me souviens que j’étais complètement perdue dans ma recherche, une fois sorti du système scolaire c’est pas évident de trouver le bon établissement et la formation adaptée au projet. Je te souhaite de trouver et de réussir à monter ton affaire 👌🏼

  3. Coucou. 🙂
    Je trouve ça bien d’avoir osé changer complètement de voie professionnelle. Tu as suivi ton envie et c’est une bonne chose. J’espère que tu t’y plairas. 🙂

  4. Bravo! Tu as fais le bon choix! C’est marrant (enfin pas trop en fait) le début de ton article est exactement ce que vit mon mari depuis des années. Et en ce moment, il a enfin sauté le pas, il cherche une autre entreprise. Pour ma part, j’ai voulu faire une reconversion en tapissier décorateur d’intérieur, on m’a dit qu’à 42 ans, c’était pas encore trop tard, mais je n’ai pas eu le financement. Mais je pense que mes ennuis de santé ne m’auront pas permis de toutes façons de suivre la formation. Et je suis d’accord avec toi, il faut d’abord pensé à soi, il faut savoir profiter de la vie et non la subir. Profite bien de la vie et de ta formation maintenant que tu t’es libérée de tes collègues, tu l’as bien mérité!

    1. C’est une très bonne chose que ton mari est eu le déclic, j’espère qu’il trouvera rapidement et qu’il se sentira mieux dans sa future nouvelle entreprise 😉 tu sais à partir du printemps pôle emploi financera beaucoup de formation, peut-être l’occasion de retenter ta chance ? Ne te décourage pas si c’est vraiment quelque chose qui te tien à cœur et que tu souhaites faire, puis peut-être qu’il peux y avoir des aménagements liée à tes ennuies de santé. Puis 42 ans c’est rien du tt 😜 j’ai bien une camarade de classe de 65 ans ! Autant te dire que t’es laaaaaaaaarge ! 😉

  5. tu vois moi aussi je me reconstruis (voir mon blog) aussi j’ai eu des misères (la jalousie des gens)comme toi dans plusieurs boulots tu a entièrement raison ça fait chaud au cœur de voir des personnes comme toi avoir de l’ambitions bravo et chapeau tu le mérite

  6. Cette histoire avec le travail est terrible, ça doit être vraiment déstabilisant comme situation, et heureusement que c’est fini! Cette formation est une très bonne solution du problème!

  7. Bravo à vous!
    J’ai pis une décision semblable, il y a deux ans déjà après plusieurs années comme archiviste et rédactrice. Je suis retournée en classe au diplôme professionnel de pâtisserie (au Québec) et même si j’étais la plus âgée, on peut être facilement contaminé par l’énergie de la jeunesse 🙂 Je n’ai jamais regretté ma décision et depuis, je profite du meilleur de mes deux mondes, j’écris et je cuisine!
    Bonne chance à vous!
    Celli

  8. Super! J’ai hâte de lire tes retours de formation!!! Tu as bien géré, moi je n’avais droit à rien donc je le fais en candidat libre depuis chez moi. Jette un coup d’oeil sur le groupe facebook réussirson cap pâtissier c’est vrt un gpe super même si tu es en école. Tu le passes en combien de temps du coup? Bonne chance en tout cas! Contente de trouver une « collègue » blogeuse sur le sujet! Ayan d’unzestedecombava aussi poste bcp sur ses expériences de CAP pâtissier!

    1. Tu as du courage de le passer en candidat libre, moi j’ai besoin d’être encadrée sinon je m’éparpille, une de nos prof là passé en candidat libre et elle prenais des cours à la mairie de paris, apparement il y avait un labo à disposition pr s’entraîner en condition d’examen, je sais pas si tu connais ? Super pour le groupe ! Je vais le suivre 😉 la formation est en 6 mois, et le diplôme ce passe en deux contrôles de 3h30 chacun (premier en décembre/janvier (ils n’ont pas encore fixé la date) et le deuxième en mars) puis ensuite résultat au mois de juin comme tt le monde 😉

      1. Ah!! Wow donc tu échappes à l’examen de 6h pratique qui me terrorise!! La chance! Lol! Merci pour l’info, j’ai motivé une copine à le passer aussi, du coup on va essayer de faire pression à deux(ou de trouver d’autres CL de par chez nous), pour pouvoir faire un CAP blanc dans le centre d’examen! C’est super que tu ais trouvé cette formation! Moi je suis à la campagne donc avec les filles je pouvais pas gérer une école, mais pour l’instant ça me plait tellement que je suis bien meilleur à être organisée que je ne pensais. J’ai plus peur pour la théorie, c’est là que le manque d’encadrement me manquera je pense, c’est plus rébarbatif!!

        1. Pour la théorie nos profs nous on fait acheter les livres « profession pâtissier CAP » et « gestion appliquée CAP cuisine » optionnel mais vivement conseillé « le traité de miamologie » ils sont assez complet et reprenne bien ce qu’on apprend en cours 😉 aie aie aie l’épreuve de 6h quelle angoisse, ne te met pas de pression inutile, nos profs nous répète sans cesse « on est pas à top chef! On vous demandera juste de reproduire une recette correctement et de bien répondre à nos questions » de quoi enlever un tt petit poids 😉

  9. Bonjour,
    Je réagis avec un temps de retard à ton article que j’avais parcouru très vite la première fois. Ce sont tes 2 derniers posts sur tes réalisations du CAP qui m’ont décidé. En fait , à 41 ans, je suis aussi en reconversion avec le projet de passer mon CAP en candidate libre.
    Même si ce qui a motivé mon départ de mon précédent boulot n’avait rien de comparable avec ton expérience, je te comprends parfaitement pour avoir vécu des choses similaires plus tôt dans ma vie professionnelle. Alors bravo à toi d’avoir eu le bon réflexe et d’être partie, et encore plus de rebondir si positivement. Je te souhaite le meilleur pour la suite et je te remercie pour tes posts qui me donnent des informations précieuses en même temps qu’un rythme de travail. A bientôt, Virginie

    1. Je suis heureuse de savoir que cela te serve pour ce même projet 😉 nos profs nous ont conseillés les livres « le traitée de miamologie » « profession pâtissier CAP » et « gestion appliquer CAP cuisine » si cela peut aider, il y a toutes les infos sur lesquelles on sera interrogé! Tu t’entraîne chez toi? Ou dans un labo pro ?

      1. Chez moi et je prendrais des cours avec une pâtissière à partir de janvier quand j’aurais déjà bossé un peu les fondamentaux. Je ne suis pas forcément douée en pâtisserie (surtout en déco :-(), du coup j’ai du boulot. Je vais suivre tes posts avec beaucoup d’attention. Merci pour les conseils ! Biz

        1. Après ne te met pas une pression de folie non plus, nos profs nous répète sans cesse « on est pas dans top chef! On vous demande juste de réaliser une recette sans faute ! » plus facile à dire qu’à faire 😉 tu regarde des vidéos sur YouTube ? Y’en a beaucoup sur les recettes CAP Pâtissier candidat libre. En tout cas n’hésite pas si tu as des questions 😉

  10. Whoua ! Bravo pour ce courage exemplaire. Il faut croire que 29 ans c’est l’âge de la reconversion… j’ai 29 ans également et j’aimerai pouvoir en faire autant. Seul hic, je ne sais pas trop vers quoi, c’est pourquoi je te pose cette question : qu’est-ce qui t’a décidée à te tourner vers la pâtisserie ?
    Que la force soit avec toi !! Claire

    1. Ou l’âge de la raison ! 😁 je me suis longtemps demandé quel métier me plairais, dans lequel je pourrais m’épanouir sans jamais trouvé, et j’ai eu un déclic, je me suis dit que la pâtisserie alliait tout ce que j’aime, je suis entourée de couleurs, il y a un sens artistique/créatif, des odeurs douces, le touché, c’est manuel je suis en contact permanent avec les matières, je fabrique, j’ai le plaisirs du visuel quand c’est fini et réussi (ou pas!) enfin bref tous mes sens sont utilisés et stimulés et pourtant on m’aurais dit il y a un an que je me lancerais dans la pâtisserie je n’y aurais pas cru. C’est vraiment mon parcours qui m’a fait avoir le déclic. Demande toi, qu’est ce que tu aimes ? Si tu te sent bien dans une tache intellectuelle ou manuelle ? Si tu as une passion ? Et si cette passion peut devenir un métier ou un point de départ. Trouve la chose qui te rend heureuse et apaisée 😃😉

      1. Merci beaucoup pour tes conseils ! Bon il reste encore du chemin à parcourir ☺️. J’ai l’impression de me retrouver à 17 ans quand on me demandait « qu’est-ce que tu voudrais faire plus tard? ». Merci encore en tout cas. Ton message, et ton post en général, montrent bien que tout est possible et qu’il ne faut pas désespérer. #àlarecherchedubonheur 😉
        Je te souhaite une bonne continuation et de le réussite. Sincèrement !
        Je pense suivre tes aventures, donc peut-être à bientôt !!

        1. Avec plaisirs 😉 je te souhaites aussi de trouver ton chemin 😀 et ouiii tout est possible ! C’est ma devise d’ailleurs, j’ai même fait graver un bracelet avec cette phrase et je le porte quand j’ai des rdv importants ou stressants haha 😜 c’est mon petit grigri 😅

  11. trop cool!! bravo! je suis en ce moment dans la même démarche que toi, infirmière depuis 4 ans, jamais eu de cdi, déprimée par la misère humaine… le milieu médical qui me rend folle par son manque de moyens… bref… je voudrais faire créatrice à plein temps, ce que je fais à côté depuis des années 😉 voilà, tes pâtisseries ont l’air tellement miam miam! j’ai une copine qui a fait comme toi, elle a du tac sans arrêt, elle est à son compte et tellement heureuse 🙂 plein de bonheur à toi!

    1. Je te comprend, c’est des métiers qui use, d’autant plus quand il n’y a pas de soutien derrière !! Et qu’il y a un investissement personnel énorme, je t’encourage à 1000% à te lancer en temps que créatrice, surtout que ce que tu fait est très joli ! 😉 c’est cool pour ta copine, elle est en boutique ou traiteur (domicile) ?

  12. Félicitations pour ce parcours. Ce n’est pas évident de rebondir après avoir vécu une forme de harcèlement. Mais, apparemment, maintenant, tu as trouvé ta voie, tant mieux !

  13. Quel magnifique métier 😍 pour ma part je suis cuisinière de métier mais pour des raisons de santé j’ai dû arrêter de l’exercer, après j’ai dû faire le deuil de mon métier. Malheureusement je n’ai toujours pas trouvé d’emploi je suis chez pôle emploi depuis juin. J’ai vu que tu as 29 ans tu as pu attaqué un cap du coup cela me rassure mais je ne sais pas si en vente il y a des débouchés … en tout cas bon courage tu as un beau métier entre tes mains 😊 bonne continuation.

      1. Non c’est juste dérangeant au quotidien 😉 oui j’aimerais m’orienter dans la vente en petite boutique, le milieu de la vape m’intéresse beaucoup, après j’ai bien la maroquinerie, les chaussures et les vêtements 😊

          1. Oui je comprend 😉 oui c’est ce que j’ai entendu aussi mais où j’habite il y en a une deusième qui a ouvert 😇 je trouverais bien tkt 😁 en tout cas merci d’avoir pris le temps de répondre et merci t’es articles me font chaud au cœur et me rappel mon apprentissage de merveilleux moments 😊😍👩🏻‍🍳

          2. Pas de quoi 😉 holala tu n’a pas fini de revivre ces moments avec mes articles 😜 😃 j’imagine que ton apprentissage a dû être génial, je le vie en ce moment et c’est une vrai aventure 😍

          3. Alors je te remercie d’avance ! 😃 Ouiiiii 😍😍😍 mais parfois on ne s’en rend pas compte tout de suite, il m’aura fallut 3 ans de coupure de ce métier pour comprendre que j’étais faite pour ça et malheureusement lorsque je me suis remise dedans huit mois après on m’a annoncé que s’était finis… j’imagine et ça me fait plaisir de voir que les gens sont passionnés 😉

  14. Super article ! Tout est très bien expliqué. Franchement bravo pour avoir eu le courage de changer de voie. C’est jamais facile de se lancer, de tout quitter pour repartir à zéro. Bravo et bon courage pour l’année !

    1. Merciii 🤗 c’est vrai que c’est pas facile quand le doute commence à pointer le bout de son nez, mais dans mon cas heureusement le doute est arrivé une fois que la machine était enclenchée 😜 donc pas le choix que de foncé ! 😅

  15. Hello,

    Je n’ai qu’un mot à dire BRAVO !
    Tu t’es battue et tu as réussi, après une grosse galère tu te lances dans une magnifique aventure <3

    Je te souhaite beaucoup beaucoup de réussite <3

    Gros gros bisous et merci pour toutes les infos <3

    Christèle

  16. Coucou Mimi merci pour cet article j’ai vécu la même chose ; burn out, épuisement au travail, perte de la motivation….. je trouve que tu as bien rebondi 👍. Et c’est super de donner toutes ces infos sur le cap. Tu as un projet précis pour la suite ? bises

        1. 💪🏼💪🏼💪🏼 je suis vraiment contente de savoir que tu as dépassée cette étape et surtout que tu as conscience de ce que tu ne veux plus 😃😃 je te souhaite aussi de réussir et de trouver ce que tu veux 😜

  17. C’est vraiment top et courageux de ta part ! Mais je pense que tu as pris la bonne décision ! J’adore mon métier (je suis commerciale pour l’entreprise Isigny qui vend du beurre, crème et fromage, peut-être que tu connais) mais pour autant l’idée de CAP pâtisserie ou cuisine me trotte dans la tête 🙂

  18. Félicitations pour ta motivation et cette énergie ! Ce n’est pas facile de se reconvertir car il faut se lancer, et le parcours peut être semé d’embûches ! Bravo à toi de l’avoir fait ! ça donne de l’espoir !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.